Logo Esta Off

ESTA : Organisation Européenne pour l'Enseignement des Instruments à Corde, reconnue par le Conseil de l'Europe

European String Teachers Association est une organisation non gouvernementale basée en Suisse. Elle a été fondée en 1972, en Autriche, par un petit groupe de professeurs de cordes et d’artistes, Marianne Kroemer, Max Rostal et Yehudi Menuhin, dans le but de promouvoir l’excellence pour les instrumentistes à cordes. 

Nos objectif

 L’objet de l’association ESTA-France est, « dans un intérêt pédagogique, artistique et scientifique, la promotion de l’enseignement des instruments à cordes, ainsi que l’intérêt général pour le jeu et l’apprentissage des instruments à cordes. » 
L’ESTA est composée de plus de 25 délégations nationales, impliquant
 environ 5 000 professeurs de violon, alto, violoncelle, contrebasse, harpe, guitare….Elle est un lieu ouvert d’échange et de partage des connaissances artistiques, pédagogiques et scientifiques entre instrumentistes et pédagogues européens.

Encourager l'apprentissage continu des instruments à cordes.

Promouvoir les plus hauts standards artistiques et pédagogiques.

Encourager la collaboration entre membres et autres organisations.

Membres du
conseil d'administration

Alexis Galperine3

Alexis Galpérine

Président

Odile Bourin

Odile Bourin

Trésorière

Stephanie Moraly

Stephanie Moraly

Conseillère artistique, résponsable de projets

Elise Gualperine

Elise Galpérine

Secrétaire

ESTA : Un Réseau Européen de Pédagogie Instrumentale et d'Échanges Internationaux

L’ESTA est composée de plus de 25 délégations nationales, impliquant environ 5 000 professeurs de violon, alto, violoncelle, contrebasse, harpe, guitare…. Elle est un lieu ouvert d’échange et de partage des connaissances artistiques, pédagogiques et scientifiques entre instrumentistes et pédagogues européens. Des activités ont lieu régulièrement tout au long de l’année dans le cadre d’ateliers et de conférences organisés par les délégations nationales. En outre, une conférence internationale se tient chaque année dans un pays différent en Europe. L’ESTA a un rôle participatif auprès du Conseil de l’Europe L’ESTA est en relation avec l’ASTA ( American String teachers association) et l’AUSTA ( Australian String Teachers Association)

Le mot du président

Alexis Galperine Small

Novembre 2019: les membres de l’ESTA-FRANCE me demandent d’être leur nouveau président.

Il est peu de dire que leur proposition me touche, car je reste persuadé de l’utilité de ce genre de structure, qui se donne pour objectif de fédérer et soutenir les actions éducatives et artistiques dans le paysage musical très diversifié de notre pays.

Plus que jamais, je souhaite que l’association soit perçue comme une « maison commune » des cordes, comme un lieu de rencontres fécondes qui brisent la solitude dont souffrent trop souvent nombre de nos collègues, interprètes et enseignants. L’idée d’une famille d’instrumentistes, accueillante et consciente de l’importance de sa mission, n’est pas originale en elle-même, mais la manière dont les projets de l’ESTA s’inscrivent dans une perspective élargie à l’ensemble du continent européen, leur donnent, à l’évidence, une dimension particulière.

Chaque décennie appelle un nouveau souffle, impose un besoin de se réinventer, sans renier le passé mais en le faisant fructifier au moyen d’initiatives individuelles ou collectives renouvelées qui, peut-être, se révèleront différentes et innovantes. Pour ma part, je m’attacherai à maintenir un état d’esprit proche de la « République des Musiciens » rêvée par Schumann, afin de mieux protéger et alimenter la flamme de la pratique musicale, en ne perdant jamais de vue – je n’ai de cesse de le répéter – que l’accès à l’art n’est pas un aimable ornement de l’existence mais l’élément fondamental qui lui confère tout son sens.

Alexis Galpérine

Plus qu’une association, l'ESTA est un lieu de rencontre, d’échange et d’enrichissement.

Alexis Galpérine , violoniste, concertiste et professeur au CNSM de Paris est aussi l’auteur d’articles et d’ouvrages musicologiques. Plusieurs œuvres ont été écrites à son intention et sa discographie compte à ce jour une centaine d’enregistrements.

Odile Bourin, violoncelliste, fut co-soliste de l’Orchestre Philarmonique de Strasbourg, avant de rejoindre l’Orchestre de Paris et I Solisti Veneti, après de brillantes études au CNSM de Paris et à la Juilliard School. Elle mène par ailleurs une intense activité pédagogique, donne des classes de maître en France et à l’étranger ( Italie, Japon, Argentine) et a publié plusieurs ouvrages, dont une méthode de violoncelle en trois voumes ( Ed. Lemoine).

Artiste multifacette, Stéphanie Moraly est à la fois violoniste
concertiste, pédagogue, et musicologue spécialiste de musique française.

Elle est titulaire d’un Premier Prix du Conservatoire de Paris, d’un Master of Music du New England Conservatory de Boston (USA), d’un CA de violon et d’un Doctorat de musicologie de Paris-Sorbonne. Lauréate de concours internationaux, elle se produit en France et à l’étranger et enregistre de nombreux disques en sonate avec le pianiste Romain David, comme premier violon du Quintette Syntonia, ou en soliste avec orchestre (Brahms,Debussy, Dvorak, Respighi, Dohnanyi, Louis Aubert, Greif, Suk, Koechlin,Tôn-Thât Tiêt, Benoît Menut, Tomasi…).

Stéphanie Moraly est actuellement professeur de violon au CRR de Paris, au Pôle Supérieur de Paris-Boulogne, et professeur de pédagogie au CNSMD de
Paris.

Juriste et écrivain, Elise Galperine a tenu une chronique juridique sur le métier de musicien pendant une quinzaine d’années.